Sonic, l’éternel rival de Mario

Sonic

 

Au début des années 1990, Nintendo cartonne depuis près de 5 ans avec le plombier le plus célèbre du monde : Mario. Malgré son air innocent, il est un redoutable concurrent pour Sega, la firme opposée à Nintendo.

Et depuis tout ce temps, Sega cherche à combler son retard, à trouver une mascotte qui puisse lui permettre d’avoir un porte-drapeau digne de ce nom. C’est dans cette optique que nait Sonic « le Hérisson », plus connu sous son simple diminutif : Sonic.

La couleur bleue du hérisson est inspirée par la couleur même du logo de Sega, ses chaussures mélangent les couleurs de l’album Bad de Michael Jackson.

Pour l’anecdote, Sonic aura son propre jeu en 1991 mais sortira d’abord en salles d’arcade, dans un jeu de course automobile intitulé « Rad Mobile », où il sera représenté par un porte-clé pendu au rétroviseur d’une voiture.

 

Toujours plus vite.

Pour garder une image jeune et moderne, on donne à Sonic sa compétence de vitesse extrême et une pointe d’arrogance.

Il se place alors comme l’opposé de Mario, qui est représenté à l’époque comme une force tranquille. Pour Sega, il sera donc question de vitesse, de dynamisme  et de scrolling horizontal à outrance.

D’ailleurs, il ne faut pas oublier que le nom même de Sonic porte en lui l’idée de rapidité : capable de courir à une vitesse « super sonique », il dépasse le mur du son avec une aisance extrême, sauve de petits animaux  et ne se soumet à aucune règle.

C’est Sonic quoi ! Son rival, Dr Eggman (ou Robotnik en version française) n’a qu’à bien se tenir !

 

Sonic envahit l’arcade.

 

En 1993, la version en salle d’arcade est disponible : le jeu devient un peu compétitif, puisqu’on y introduit un système de classement.

Mettre une pièce, jouer, recommencer jusqu’à atteindre le meilleur classement possible, c’est un peu le principe de l’arcade !

Mais depuis ce moment-là, Sonic ne quittera plus l’arcade. Il en est même l’un des représentants, puisqu’il est presque impossible de ne pas trouver une borne à son effigie.

Et puis on l’aime, ce petit hérisson bleu, non ? Alors, si vous voulez commencer une belle collection d’objets rétro-gaming, Sonic DOIT en faire partie !

Facebook Comments

Laisser un commentaire