Street Fighter le roi de la baston

Street Fighter

 

Que celui qui n’a jamais jouer à Street Fighter se lève et quitte la salle immédiatement. Car oui, il y a des choses qu’on ne peut pas dire. Dans le monde du rétro-gaming, il y a des rois qui se respectent : Street Fighter, sorti en 1986, vendu aujourd’hui à plus de 60 millions d’exemplaires à travers le monde, en fait partie intégrante.

Plusieurs générations se sont littéralement cassées les phalanges en essayant de placer les plus célèbres combos de l’histoire du jeu vidéo : le fameux « Hadoken » de Ryu, ou le « Shoryuken » de Ken, l’ami rival de Ryu.

Alors on se battait sans aucune retenue, joystick en main, et on laissait parler le talent. Mais c’est Street Fighter II qui fera entrer la licence dans la légende, au point que l’on achetait la console uniquement pour jouer à ce jeu-là.

Street Fighter: phénomène de société

Aujourd’hui, ces personnages sont devenus presque mythiques. Car depuis, les jeux vidéos sont devenus de véritables franchises et la marque Street Fighter s’est largement étendue. On peut par exemple parler du film sorti en 1994, avec Jean-Claude Van Damme (et même Kylie Minogue !) qui était à l’époque une tentative intéressante, que l’on considère maintenant comme un film presque caricatural.

Mais il ne faut pas oublier d’où vient tout cela : les salles d’arcade accueillaient règlements de comptes virtuels, ou encore tournois improvisés entre amis. Mais c’était la castagne qui était reine, la bonne vieille baston de rue que l’on pouvait pratiquer sans aucun risque.

Toujours debout malgré son âge

L’avenir du jeu est tout assuré : tournois internationaux, streaming permanents, matchs e-sport commentés, Street Fighter possède tous les atouts du jeu compétitif tel qu’on peut l’entendre de nos jours.

D’ailleurs Street Fighter fait vendre beaucoup de joysticks pour les consoles. De là à croire que les bornes d’arcade nous manquent, il n’y a qu’un pas que l’on peut facilement franchir  ! Donc oui, dans l’histoire du rétro-gaming, ce jeu de baston joue un rôle de premier plan.

Et si jamais vous passez à côté d’une salle d’arcade, n’hésitez pas une seule seconde : en tant que joueur qui se respecte, c’est une expérience à faire absolument mais attention, parce qu’on y prend goût !

Facebook Comments

Laisser un commentaire